Lien vers l'ENS

Accueil du site > Langues > Anglais > Tests et examens internationaux

Tests et examens internationaux

Présentation

Plusieurs raisons peuvent amener un étudiant à envisager de passer un test ou un examen d’anglais :

- pour postuler dans une université anglophone,

- pour donner à ses futurs employeurs, quelle que soit leur nationalité, une idée précise de ses compétences en langue grâce à un examen ou un test reconnu dans le monde entier,

- pour évaluer son niveau et se donner un objectif. Un examen externe permet d’avoir un regard extérieur et dans une certaine mesure objectif sur ses compétences.

Le choix entre un test et un examen dépend de son objectif :

- on passe généralement un test quand il est demandé par une université, une école ou une entreprise dans laquelle on veut étudier ou travailler. Ainsi, la plupart des universités américaines demandent aux étudiants qui postulent un certain score au TOEFL. Cependant, on peut aussi donner un résultat d’examen pour attester de son niveau.

- Contrairement aux tests, les examens n’ont pas de durée de validité limitée. Si l’on veut donner une idée de son niveau d’anglais sur son CV, il vaut donc mieux choisir un examen, de préférence reconnu dans le monde entier.

De plus, les examens sont conçus non pas pour tester le niveau d’un étudiant à un certain moment, mais pour être préparés et ainsi améliorer le niveau des candidats par cette préparation.


Les examens de Cambridge ESOL (English for Speakers of Other Languages)

Les examens de Cambridge ESOL sont des examens de très grande qualité, reconnus pour leur fiabilité. Les quatre grandes compétences linguistiques sont évaluées (compréhension et expression orales et écrites), et ce dans des situations réelles d’échange et de communication, avec des documents authentiques.

Les résultats obtenus aux examens de Cambridge donnent lieu à la délivrance officielle d’un diplôme, indiquant le niveau atteint, assorti de mentions et complété par une évaluation par aptitude des points forts et des points faibles du candidat.

Le barême utilisé correspond à la grille utilisée au niveau européen, le Cadre européen de référence pour les langues (http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/CADRE_FR.asp).

Les examens passés généralement dans le supérieur sont les plus avancés :

- First Certificate in English (FCE) (Niveau B2 du cadre européen)
Il correspond à un niveau convenable de maîtrise de la langue.

- Certificate in Advanced English (CAE) (Niveau C1).
Pour ceux qui ont une bonne maîtrise de l’usage de la langue dans toute une gamme de situations.

- Certificate of Proficiency in English (CPE) (Niveau C2)
L’obtention de ce diplôme reflète une excellente maîtrise de l’usage de la langue dans la plupart des situations ; par exemple, la personne peut argumenter sur un sujet en toute confiance, le justifier et faire des remarques de façon convaincante. C’est un examen difficile qui demande une préparation très sérieuse.

Ces tests coûtent en général entre 100 et 200€.
 

Pour plus de renseignements : http://www.cambridgeesol.org/index.htm
 

Le TOEFL iBT
(Test of English as a Foreign Language – Internet Based Test)

Le TOEFL n’est pas un diplôme, mais essentiellement une évaluation de niveau à un moment donné (il ne comporte pas de critère d’échec ou de réussite, et la validité du score obtenu est limitée à 2 ans). Il est demandé par la plupart des universités américaines pour l’admission d’élèves étrangers, chacune de ces universités déterminant d’ailleurs le score à partir duquel elle admettra directement le candidat, ou en deçà duquel elle exigera de lui une formation complémentaire plus ou moins poussée en anglais. A ce titre, le TOEFL est moins un test de compétence à communiquer, notamment dans un environnement professionnel, qu’un examen académique, permettant de tester l’aptitude, d’un point de vue à la fois linguistique et culturel, d’un candidat à suivre un cursus d’études dans une université américaine : documents littéraires et scientifiques et lexique du campus américain y ont évidemment leur place.

Il est composé de questions à choix multiple, ainsi que d’une partie expression écrite et orale.

Si l’on veut passer ce test, il est conseillé de s’inscrire bien à l’avance pour être sûr d’avoir ses résultats à temps.

Site : http://www.ets.org/toefl/

Trois sessions de préparation au TOEFL auront lieu en 2015-2016. Elles comprendront des cours et/ou du tutorat. Le programme sera condensé sur deux mois environ par session. Il est possible de suivre plusieurs sessions à la suite si nécessaire.
L’achat du manuel "The Official Guide to the TOEFL Test with CD-ROM" est obligatoire.
Pour la session n°1 (novembre-janvier), vous pouvez contacter Isabelle de Vendeuvre, isabelle.de.vendeuvre@ens.fr, en donnant les informations suivantes : nom, département, année de scolarité, diplôme préparé, nom du tuteur.

 

L’IELTS
(International English Language Testing System)

Ce test permet une évaluation complète des diverses compétences langagières sur une échelle de 1 à 9.

Il existe une version académique pour ceux qui veulent étudier à l’université et une version d’anglais général pour ceux qui envisagent une formation non universitaire ou qui souhaitent partir travailler à l’étranger.

Site : http://www.ielts.org/test_takers_information.aspx

Le TOEIC (Test of English for International Communication)

Le TOEIC, qui se définit lui-même comme ’un outil de gestion pour les professionnels des ressources humaines’, est orienté vers le monde du travail : court (2 heures), peut-être moins cher, mais ne comportant que deux types d’épreuves (compréhension orale - listening - et compréhension écrite – reading, sous forme de QCM), sur des textes délibérément courts traitant de situations de communication professionnelle et internationale, il permet essentiellement de situer des candidats sur une échelle continue de 10 à 990 points. A ce titre, il apparaît donc comme un outil de recrutement souple et rapide, qui offre la possibilité de discriminer rapidement à l’instant ’t’ entre différents candidats en vue par exemple d’un recrutement, sans pour autant déboucher sur une véritable évaluation des compétences réelles en anglais.
Site :
http://www.fr.toeic.eu
 

Le GRE (Graduate Record Examination)

Ce test est demandé pour les étudiants qui postulent au niveau post-graduate dans les universités américaines. Le General Test mesure des connaissances et compétences verbales, quantitatives et analytiques, et les questions ne portent pas sur un domaine particulier. Il existe également des subject tests dans différentes disciplines.

Site : http://www.gre.org

Préparer un test ou un examen d’anglais

Tous les candidats, même ceux qui sont très à l’aise en anglais, doivent préparer sérieusement le test, quel qu’il soit, et s’entraîner aux différents exercices.


De nombreux organismes proposent des stages de préparation plus ou moins longs et intensifs, à Paris ou dans un pays anglophone. Mais on peut tout à fait se préparer seul, grâce aux ressources sur Internet (de nombreux exercices et conseils sont disponibles gratuitement sur le site de Cambridge par exemple), ou à un livre (des livres de préparation peuvent être prêtés par ECLA – s’adresser au secrétariat : secretariat.ecla@ens.fr).

Si vous vous préparez seul n’hésitez pas à vous adresser aux enseignants d’anglais d’ECLA pour toute question ou problème particulier.


| Plan du site | Suivre la vie du site